Ces cubes cumulent 5 arnaques sur un seul et unique emballage ! 

Si ce message ne s'affiche pas correctement, consultez la version en ligne ici
Logo Foodwatch

Bonjour,

Knorr n’y va pas avec le dos de la cuillère quand il s’agit d’induire en erreur le consommateur. Avec ses références visuelles à la cuisine méditerranéenne, le « Bouillon aux herbes et à l’huile d’olive » Puget semble alléchant aux premiers abords. En regardant de plus près, le bouillon sent finalement plus l’arnaque sur l’étiquette que la garrigue et la cuisine méditerranéenne d’antan.

Ces cubes cumulent 5 arnaques sur un seul et unique emballage ! Ce bouillon a du mal à passer :

  1. La présence d’huile d’olive à hauteur de seulement 2% alors que l’huile d’olive Puget est largement mise en avant par le marketing.
  2. La présence majoritaire d’huile de palme – bien plus que d’huile d’olive.
  3. Les représentations à l’avant du paquet d’olives noires et de basilic qui ne figurent pourtant pas dans la liste des ingrédients du bouillon.
  4. La présence d’un additif controversé, le glutamate, alors que Knorr essaie de montrer patte blanche côté additifs avec la mention « sans conservateur ». 
  5. La présence de sucre ajouté dans un bouillon salé. 

Il ne faut plus laisser les industriels se payer notre tête avec leur marketing ! Marre des arnaques sur l’étiquette !

Signez et partagez la pétition.

Merci,

L’équipe de foodwatch

PS :  Votre soutien est la garantie de notre indépendance : foodwatch refuse toute subvention publique ou d’entreprises qui présentent le moindre conflit d’intérêt. Plus nous sommes nombreux, plus notre voix compte. Merci !

66% du montant de vos dons sont déductibles de vos impôts, dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Par exemple un don mensuel de 10 € vous revient à 3,40 €.