Knorr abuse avec sa soupe « Poule Vermicelles » sans poule.

Si ce message ne s'affiche pas correctement, consultez la version en ligne ici
Logo Foodwatch

Bonjour,

Quand le thermomètre baisse, les ventes de soupes décollent. Pour attirer, les industriels du secteur mettent en avant certains ingrédients alléchants, un drapeau bleu-blanc-rouge ou encore l’absence de certains additifs controversés dans leurs produits. Le problème, c’est qu’ils ne tiennent pas toujours leurs promesses. La preuve avec Knorr et sa soupe « Poule Vermicelles » de la gamme « Les Economiques » qui ne contient aucun morceau de poule.

foodwatch a repéré cinq exemples d’arnaque sur l’étiquette au rayon soupes. Nous avons décidé de lancer une action en ligne pour interpeller Unilever France (qui détient la marque Knorr) sur sa soupe qui induit en erreur. Cette soupe « Poule Vermicelles » de la gamme « Les Economiques » ne comporte aucun morceau de poule, mais seulement des dérivés type graisse et bouillon de poule – pour une quantité minime (max 1,2%). Le comble, c’est que la gamme « Saveurs d’Antan » de Knorr pour laquelle la dénomination est identique, contient, elle, des morceaux de viande ! Les consommateurs∙rices de la gamme « Les Economiques » n’ont-ils pas aussi droit à une dénomination qui reflète la composition réelle du produit ? 

Knorr abuse avec sa soupe « Poule Vermicelles » sans poule, mais elle n’est pas la seule marque à induire en erreur. C’est aussi le cas chez Liebig, La Potagère, Léa Nature ou encore Tanoshi.

Découvrez leurs magouilles dans ce diaporama.

Votre mobilisation peut faire changer les pratiques des industriels afin qu’ils arrêtent de nous induire en erreur en toute impunité. Signez et partagez autour de vous. 

Nous comptons sur vous,

L’équipe foodwatch.

 

PS :  ce sont vos dons qui rendent possibles nos actions et garantissent notre indépendance. foodwatch refuse toute subvention publique ou contributions d’entreprises qui pourraient présenter le moindre conflit d’intérêt. Plus nous sommes nombreux, plus notre voix compte.

66% du montant de vos dons sont déductibles de vos impôts, dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Exemple : un don mensuel de 10 € vous revient à 3,40 € (40,80 € par an). Sans année blanche avec le prélèvement à la source.